Qu'est-ce que la naturopathie ?

Dernière mise à jour : 11 nov. 2020

Quels sont ses principes ? Quel est son but ? Découvrons ensemble cette médecine traditionnelle occidentale.


Je voulais déjà vous remercier ! Merci de lire ces mots, merci de vous intéresser à ce métier riche en savoir. Merci de dépasser vos croyances pour apprendre davantage sur la naturopathie !


Pour adopter la naturopathie, il faut d'abord la comprendre. C'est parti !

 

La naturopathie est la médecine traditionnelle occidentale. Il existe 3 médecines traditionnelles dans la monde :

- la médecine traditionnelle occidentale (la naturopathie)

- la médecine traditionnelle chinoise

- la médecine traditionnelle indienne (l'ayurveda)


Cette médecine existe depuis l'Antiquité. A cette époque, où les sciences et les progrès d'aujourd'hui n'existaient pas encore, le maintient de la santé était basé sur l'écoute du corps, son fonctionnement naturel et ses ressentis.


Le naturopathe et le médecin traitant : quelles différences ?

Le naturopathe et le médecin traitant défendent chacun une médecine différente.

Le naturopathe défend une médecine traditionnelle, dite médecine douce ; tandis que le médecin traitant traite de la médecine conventionnelle, dite médecine allopathique.


Ce sont deux médecines qui s'opposent bien trop souvent alors qu'elles sont complémentaires ! Leurs manières de procéder sont différentes et elles n'interviennent pas au même moment.


La médecine conventionnelle, donc le médecin traitant, intervient dans des cas d'urgence, des cas graves que les avancées scientifiques savent brillamment soigner de nos jours.

Exemples : infection pulmonaire, hépatite, cirrhose du foie, infarctus, et j'en passe.


La médecine traditionnelle, donc le naturopathe, intervient en amont de la maladie en traitant la cause des symptômes qui apparaissent au quotidien, afin d'éviter au maximum le cas d'urgence.

Le naturopathe est en mesure de donner des conseils sur la base de l'aromathérapie (les huiles essentielles), la phytothérapie (les plantes), hydrologie (eau et boisson), sophrologie (techniques de relaxation - gestion du stress), et autres soins, pour résoudre les maux du quotidien.

Exemples : rhume, eczéma, problème digestif, ballonnement, maux de tête, acné, allergies alimentaires, etc.


En somme, vous pouvez consulter un naturopathe tout au long de l'année, pour éviter de devenir malade et conserver un niveau de vitalité optimum. Le naturopathe sera en mesure de vous donner des conseils afin de traiter les petits maux du quotidien.
En revanche, le jour où malheureusement on vous détecte une maladie plus grave, sans hésitation votre médecin traitant entrera dans la danse.

La naturopathie, une philosophie de vie

La naturopathie est donc une médecine ancestrale qui n'est pas uniquement un moyen de se soigner ; elle constitue dans son ensemble une philosophie de vie, une manière de vivre.


Ah bon, comment ça ?

La naturopathie se base sur deux grands principes :

1) La prévention (des maladies)

2) L'auto-guérison (du corps)


1) La prévention

C'est à dire que l'on va intégrer le fait que notre manière de vivre, de manger, de bouger... va prévenir (ou pas) les maladies.

Quand on parle de "prévention", on fait un lien étroit entre notre fameuse "hygiène de vie" et notre santé.

Quand on parle de "prévention", on prend conscience de l'importance de notre hygiène de vie sur notre santé, notre vitalité et notre état d'esprit.


On peut alors parler de "philosophie de vie" car la naturopathie va chercher à trouver un équilibre dans votre manière de vivre pour régler vos maux à travers de nombreux conseils.


La prévention passe aussi par l'écoute de son corps : l'écoute des symptômes du corps.

La naturopathie est une médecine de prévention : l'idée n'est pas d'attendre d’être malade pour aller voir un naturopathe (a contrario du médecin traitant).


Bon à savoir :

Les maux du quotidien sont des alertes envoyées par votre corps. Les détecter et les traiter dès leur apparition, évitera de les laisser grossir et de se transformer en cas graves (cancer, hépatite, hernie, etc).



Notre cher ami, Hippocrate, précurseur de la diététique, disait :

"Si tu es malade, recherche d'abord ce que tu as fait pour le devenir"

2) L'auto-guérison

Le corps est doté de pouvoir d'auto-guérison : il cherche naturellement un moyen de revenir à un équilibre. L'exemple le plus flagrant est la cicatrisation.

Le processus est le même à l'intérieur du corps : lorsqu'un système est perturbé, le corps va cherche un moyen pour restaurer l'harmonie.


Le naturopathe va avoir tendance à favoriser l'auto-guérison du corps (car il sait le faire), plutôt que de camoufler les symptômes, qui sont finalement les conséquences d'une cause profonde.


Le corps sait se défendre, il faut simplement lui (ré)apprendre avec les bonnes techniques et en lui laissant le temps nécessaire !



Le causalisme, késako ?

Le causalisme est un des grands piliers de la naturopathie.

On entend par "causalisme" le fait de vouloir traiter la CAUSE de la maladie plutôt que le SYMPTOME, a contrario de la médecine conventionnelle.


Ex : mal de tête

Médecine conventionnelle : prise de Doliprane (pour atténuer la douleur, le symptôme)

Médecine traditionnelle : recherche de la cause déshydratation ? problème au niveau des cervicales ?


Traiter un problème à la cause permet de le régler sur le long terme.



Le but de la naturopathie ?


- Développer son système immunitaire pour éviter de tomber malade

- Maintenir un bon niveau de vitalité et donc être en pleine forme !

- Avoir / conserver une santé de fer !

- Traiter les maux du quotidien (insomnies, stress, anxiété, perte de cheveux, déséquilibre hormonaux, etc)


Pourquoi prendre RDV avec un naturopathe ?


Je vous invite à lire l'article que j'ai rédigé à ce sujet ! Il vous éclairera.



logo-holisme-et-vous_edited.png