Tout savoir sur le CBD

Le CBD gagne du terrain, on le voit partout, mais on ne comprend pas tout !

De quoi s'agit-il exactement ? Est-ce vraiment bon pour la santé ? Comment l'utiliser ?

Décryptage !



Le CBD de quoi s'agit-il exactement ?

Le cannabidiol, plus communément appelé "CBD" est une molécule extraite de la plante de chanvre. Cette plante est originaire des montagnes de l’Himalaya, et fait partie de l'espèce Cannabis sativa, de la famille des Cannabacées.


Le CBD, majoritairement consommé sous forme d’huile, ne produit pas d'effet psychoactif. Contrairement au cannabis, le CBD extrait du chanvre, ne contient pas de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), la fameuse molécule qui fait "planer". Il n’y a donc pas d’effet psychotrope lorsqu’on utilise le CBD, rassurez-vous ! 😉

Le CBD est plutôt utilisé comme complément alimentaire pour ses effets relaxants et anti-inflammatoires.



Comprendre l'interaction du CBD avec notre système endocannabinoïde

Pour bien comprendre l'impact du CBD sur notre corps, il est d'abord important de s'arrêter sur le système endocannabinoïde.

Notre corps détient un système dit endocannabinoïde (SEC). C’est un système de communication physiologique au sein de notre organisme. Il a été découvert au cours des années 90, grâce aux études portant sur les composés de la plante Cannabis Sativa. Le SEC permet de réguler l’homéostasie de l’organisme, c'est-à-dire de maintenir un équilibre normal (cicatrisation, température du corps, pression artérielle, battements du coeur, etc). Le SEC a une grande diversité d’action dans l’organisme. Il joue des rôles si nombreux qu’il serait difficile de tous les décrire !


Le SEC contrôle l’hypophyse, l’hypothalamus, la glande pinéale, la glande thyroïdienne, les glandes parathyroïdes, le thymus, le pancréas, les glandes surrénales, les reins et les ovaires/testicules.


A ce jour, et grâce aux études, on remarque deux types de récepteurs membranaires cannabinoïdes, dans ce système :

Les récepteurs CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1 sont majoritairement présents dans le système nerveux central (mais aussi dans les poumons, les muscles et les intestins), tandis que les récepteurs CB2 sont davantage présents dans le système immunitaire (mais aussi dans les os et la peau).


--> Les cannabinoïdes, donc le CBD (molécule qui se trouve dans la plante de chanvre) se fixent sur ces récepteurs, envoyant un signal aux cellules, ce qui module temporairement leurs fonctions : relaxant, analgésique, antalgique, sédatif, anti-inflammatoire, anti-spasmodique, anti-anxiolytique, hypotenseur et neuroprotectrices.

Bref un bon cocktail pour se sentir bien et détendu(e) !


En somme, le CBD participe à rétablir l’équilibre de l’activité cellulaire de notre corps.



Les bienfaits du CBD

Si vous avez bien tout compris, le CBD a une action régulatrice.


Pour le moment, plus de 480 composés actifs ont été identifiés dans le cannabis, ils incluent principalement les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes.

Les cannabinoïdes sont une classe de molécules agissant sur les récepteurs cannabinoïdes du corps humain (du SEC que l'on a vu plus haut). Celles-ci fonctionnent comme des messagers naviguant entre les récepteurs. Ces molécules de CBD permettent d'informer nos cellules sur un retour à l'équilibre, à la détente, et activent un processus de relaxation interne.


On peut donc en conclure que le CBD est très utile dans les problématiques de stress et d'anxiété.

Ah oui, et pourquoi ?

Parce que le CBD interagit avec 3 récepteurs de sérotonine (ou hormone du bonheur) différents (5-HT1A ; 5-HT2A et 5-HT3A) et détient donc un large spectre d'actions.


Il agit également sur les troubles du sommeil, les migraines, les troubles ostéo-articulaires grâce à ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires.



Comment le prendre ?

Les formats les plus courants sont les suivants :

  • Les huiles

  • Les tisanes

  • Les gélules


L'huile de CBD est tout de même la plus répandue. Il s'agit en fait d'une huile végétale infusée avec du cannabidiol. On retrouve souvent l'huile végétale de chanvre, de coco, d'olive, de caméline, d'argan, etc. L'huile ici joue le rôle de vecteur, et apporte de nombreux acides gras essentiels. Elle peut modifier le goût final du produit. Le CBD est liposoluble, c'est-à-dire qu'il se mélange dans un corps gras (et pas dans l'eau). C'est pour cette raison que le format huile est très utilisé.



L’huile de CBD doit être administrée par voie sublingual (c'est-à-dire, sous la langue ). Le passage dans l’organisme est plutôt rapide (entre 5 et 20 minutes selon les personnes). Il est recommandé de laisser la dose d'huile de CBD sous la langue pendant 1 min avant de l'avaler. Cela permet aux actifs d'être absorbés par les muqueuses buccales et d’atteindre le système sanguin afin d’interagir avec le système endocannabinoïde beaucoup plus rapidement et plus efficacement que la voie orale classique.



Mon avis sur la question

J'ai testé les huiles de chez Tilyo, et je suis conquise. Petite précision, ce sont des huiles qui mêlent le CBD avec des plantes adaptogènes : safran, mélisse, ginseng, rhodiole, pour un maximum d'efficacité.


Une formule unique 100% naturelle que l'on ne retrouve que chez eux.

Le petit plus : le laboratoire certifié Ecocert est en France 😉


J'ai testé deux produits : COURAGE & PATIENCE. J'ai un petit faible pour COURAGE, qui correspond mieux à mon besoin (stress, fatigue, et manque de concentration).








Et vous, dites-moi si vous prenez du CBD ? Si oui, sous quelle forme et est-ce que cela vous aide ? 😊

logo-holisme-et-vous_edited.png